Expositions du Service Archéologique du Département du Calvados jusqu'au 6 janvier 2021

 

 

 

Jusqu’au 06 janvier 2021, l’Institut accueille deux expositions itinérantes conçues pour les Collégiens par le Service Archéologique du Département du Calvados.

Intitulées « Premiers paysans : le Néolithique dans le Calvados » et « Seigneurs et Châteaux au temps de Guillaume le Conquérant », ces deux expositions présentent des synthèses des recherches menées par les Archéologues dans le département. En lien direct avec les programmes scolaires, elles abordent très concrètement des thématiques mondiales et nationales développées en classe d’Histoire.
Ainsi, les élèves découvriront les travaux, recherches et résultats obtenus par des scientifiques lors de fouilles archéologiques menées au plus prés de leur territoire : le département du Calvados.

Découverte de l'abbaye du Bec Hellouin et de la vie monastique pour les élèves de 3e

  

Les restrictions sanitaires se sont imposées sur le déroulement de cette journée. Le jeudi 8 octobre au matin au collège, nous avons découvert l’histoire de l’abbaye et du monastère. Mme Rojkoff nous a aussi présenté des images et vidéos de ces deux sites. Rejoints par Frère Joseph, Mme Lebigre et Mme Meriel, à 10h30, nous sommes arrivés au Bec Hellouin. Après la boutique et la découverte des produits monastiques, nous avons parlé des moines et moniales bénédictins (qui suivent la règle de St Benoît). Un passage près du logis abbatial, de la Tour St Nicolas, dans les vestiges de l’ancienne église et la Cour de France nous a amené vers l’ancien réfectoire transformé en église pour la messe avec les moines. Nous avons été impressionnés par les temps de silence et le chant grégorien. Le bus nous attendait pour nous conduire à l’autre bout de la vallée vers « le Vieux moulin » (maison d’accueil du monastère). Nous y avons pique niqué. A 13h30 Sœur Sarah, pour les filles et le Père Abbé du Bec, pour les garçons sont venus témoigner de leur parcours, de leur vocation et de leur vie. « Il fut très enrichissant de les écouter. Ils ont su nous faire réfléchir sur notre vie, sur nous-mêmes. Nous avons apprécié ces échanges et leur ouverture d’esprit. ». A 16h nous étions de retour à Orbec pour terminer la journée par un échange autour du thème de la vocation.

 

 

            

Journée nationale du sport

La Journée nationale du sport scolaire a lieu chaque année en septembre. Dans les écoles, collèges et lycées de France, des manifestations sportives et ludiques réunissent les élèves, leurs professeurs, leurs parents. La 11e édition était fixée au mercredi 23 septembre 2020. Le thème national était : la santé et la reprise d’activité physique. Au collège, pour répondre aux exigences sanitaires, remplacer les tournois de sports collectifs habituels et lier cet évènement aux objectifs de nos Labels E3D et Eco-collège, nous avons proposé une randonnée pédestre écologique de 8h30 à 12h30. Les élèves sont partis équipés de masques, gants et sacs. La récolte a (malheureusement) été fructueuse en déchets divers et variés (50 kilos de bouteilles, plastique, ferraille…). Ces déchets ont été triés pour leur recyclage.

    

Dans la poursuite de cette journée, sur la base du volontariat et dans le cadre de l’AS, il a été proposé aux collégiens une randonnée en VTT de 13h30 à 16h30 encadrée par M. Leysen, M. Mentel et M. Soares de Sousa. 21 collégiens ont participé. Cet après-midi là, le soleil n’est pas resté au rendez-vous et c’est sous la pluie et dans la boue que s’est terminée la journée mais toujours dans la bonne humeur !

  

 

Les 5e au Mont Saint Michel

 

Mardi 29 septembre, les 5e au Mont St Michel...
Avec Mme Meriel, Mme Rojkoff, Frère Joseph et M. Marie, nous sommes partis à 9h d’Orbec en bus pour arriver vers midi au Bec d’Andaine. Après le pique-nique, nous nous sommes mis en short et pieds nus pour traverser la baie avec notre guide, Pierre. Ils y avait plusieurs étapes : la vase (c’était très glissant), le passage des rivières (on avait de l’eau jusqu’aux genoux) et les sables mouvants. A un moment le guide nous a dit de tourner autour de lui. Il nous a expliqué qu’au Moyen-Age, les sables mouvants représentaient le diable qui nous attirait en dessous de la terre vers l’enfer. Après avoir tourné, ça faisait comme un matelas…on s’enfonçait. Pierre, qui était enfoncé jusqu’aux genoux, nous a expliqué comment en sortir en se penchant d’avant en arrière et nous en avons fait autant. En approchant du Mont c’était de plus en plus beau. En arrivant, nous nous sommes nettoyés et changés. Pour découvrir le village du Mont St Michel, il fallait compléter un questionnaire, comme un jeu de piste. Nous sommes passés aussi par le cimetière, la plus petite rue et les remparts. Nous n’avons pas eu le droit de visiter l’abbaye car c’était interdit aux groupes mais dans l’église du village, nous avons été accueillis gentiment par le prêtre et il nous a expliqué plein de choses. Il y avait des personnes qui priaient (le 29 septembre c’est la Saint Michel). Nous avons eu 20 mn de temps libre pour ramener des souvenirs. Nous sommes repartis en navette jusqu’au bus. Après 3 heures de bus, à 21h, nous étions de nouveau à Orbec pour retrouver nos parents.


Nos impressions : « C’était trop bien !» Johann – « C’était super ! » Olivia – « J’ai adoré ! » Zora – « C’était beau. » Enzo – « Une longue journée qui m’a beaucoup plu, mais aussi beaucoup fatiguée. » Elise- « C’était magnifique ...et son histoire incroyable ! » Achille – « J’ai découvert plein de choses. Super journée ! » Océane – « C’était une bonne journée avec mes camarades. » Erwan B. « J’ai trouvé intéressant d’y revenir car je n’avais pas eu l’occasion de faire la traversée de la baie. » Paul –


Les élèves de 5e

Cliquer sur la vidéo :

    

                            

 

     

 

 

 

Évaluations de début de 6e : de nouveaux outils pour une vision plus complète des acquis des élèves

Evaluation numérique en français : mardi 22 septembre

Evaluation numérique en mathématiques : jeudi 24 septembre


Les acquis des élèves entrant en 6e sont évalués en français et en mathématiques. Ces évaluations permettent aux enseignants d'adapter leurs pratiques pédagogiques pour répondre aux besoins de chaque élève.
L'évaluation s'adresse à tous les élèves de sixième scolarisés dans les établissements publics et privés sous contrat de France métropolitaine et des départements et régions d'outre-mer.

Elle répond à trois objectifs :
• permettre aux équipes pédagogiques de disposer d'informations relatives au niveau de maîtrise des élèves à leur entrée au collège en français et en mathématiques,
• mettre à disposition des équipes une aide au pilotage pédagogique des réseaux écoles-collège,
• enrichir les outils de pilotage académique grâce aux informations fournies par des évaluations standardisées sur tout le territoire. L'intérêt de ces évaluations est de fournir une mesure objective des compétences et connaissances des élèves.